Les origines de la troupe des Rats de Cave

Dans les caves de jazz de Saint-Germain-des-Prés, un rat de cave était un nom commun attribué par la presse aux danseurs de Be-Bop, par comparaison aux Petits Rats de l'Opéra.

Les premiers Rats-de-Cave officiaient sous la houlette d'un certain Adgé, maître de ballet. Puis très vite, deux grandes formations se distinguent : les "Jits Bops" avec Jano Merry et Raymond Chauvalet, et les "Jitters Stars" avec Jacky Perrault et Paul Septembre entre autres. Sans oublier Hot Dédé et Suzanne, sans aucun doute les meilleurs danseurs (infatigables) du Lorientais.

Tous ces jeunes zazous pratiquaient la danse acrobatique, les menant à faire de nombreux marathons de danse et même le tour du monde. Ces formations resteront éphémères et les années 60 en verront leur extinction. Puis, c'est en 1974 que Jacky Perrault et Lionel Deuquet s'associent pour faire revivre la belle époque de Saint-Germain-des-Prés avec le "Rock 'n Roll ballet acrobatique".

En 1979, face à l'arrivée du Rock acro de compétition, Lionel Deuquet et Christine Boisney créent la formation des "Danseurs de St Germain", pour bien marquer la différence entre le Rock et le Be-Bop. Et c'est vers 1985 qu'ils créent la troupe des Rats de Cave, suite à une dizaine de remaniements des éléments de la formation.

Cette formation est aujourd'hui encadrée par Lionel et Léna sa partenaire dans les cours et démonstrations, elle danse dans la compagnie depuis 1994 et danse le Be-bop depuis qu'elle a 7 ans.